Le 22 avril dernier, en prélude du 1er mai, la coprésidence régionale a rencontré les délégations régionales de la CSC et de la FGTB dans le cadre de leur action en front commun syndical. La délégation a fait par de ses inquiétudes face à l’augmentation des coûts et la difficulté grandissante de nombre de citoyen.ne.s a assurer leur subsistance suite aux crises successives qu’ils subissent de plein fouet.
Un constat et une volonté d’agir partagée par le parti.

Les échanges ont notamment portés sur les prix de l’énergie, l’élargissement du tarif social, l’augmentation du salaire minimum et des salaires en général, la modification de la loi de 1996… revendications qui ne sont pas sans faire échos aux 10 mesures phares présentées par Jean-Marc Nollet à l’occasion du 1er mai. L’objectif ? Créer un véritable bouclier social pour protéger les citoyens et les citoyennes de la précarité.

Une rencontre riche qui souligne l’importance de rassembler partis politiques et syndicats autour de leur objectif commun : la protection des travailleurs et des travailleuses ainsi que de l’ensemble des citoyen.ne.s.

Share This