Le député wallon Olivier Bierin va soumettre aux groupes de la majorité au parlement wallon une résolution afin de demander à la commission européenne une évaluation sérieuse et approfondie de la libéralisation.

« L’ensemble des acteurs du secteur sont insatisfaits de la libéralisation du secteur de l’énergie. Les prix augmentent fortement, mettant en difficulté de nombreux citoyens, les associations de défense des consommateurs estiment qu’ils ne sont pas assez protégés, et les fournisseurs n’y trouvent plus leur compte non plus. » affirme le parlementaire.

« Nous avions mené au parlement des auditions très intéressantes sur la précarité énergétique, qui ont nourri nos réflexion pour des modifications de décret, mais aussi les travaux du gouvernement dans le cadre des difficultés liées à la crise Covid ou aux inondations. Mais le problème est plus général. Que ce soit en termes de transition écologique et climatique, en termes de prix et de protection des consommateurs, ou en termes de viabilité économique du secteur, la libéralisation dans son ensemble doit être évaluée. » ajoute-t-il.

Et de conclure : « En parallèle, les écologistes, dans les différents gouvernements et parlements du pays, poursuivront leur travail quotidien pour venir en aide aux ménages en difficulté, accélérer la sortie des énergies fossiles et la transition vers les énergies renouvelables, locales et moins chères, et réduire la consommation à la source via la rénovation des logements, mais il est temps d’avancer également sur cette demande d’évaluation, prévue d’ailleurs dans la DPR. »

Share This