Cette année, Ecolo lance un nouveau projet ambitieux à destination de ses groupes locaux : Haies d’honneur.
Les locales Ecolo ont été invitées à développer un projet de plantation, en partenariat avec des acteurs locaux (fermes bio, maraîchers, bergers, entreprise de formation par le travail…).

Un pas de géant pour la biodiversité !

Les haies constituent évidemment un atout majeur pour biodiversité, mais pas seulement : elles sont aussi indispensable à la préservation de notre environnement en luttant contre le vent, empêchant le dessèchement du sol, en protégeant ou en nourrissant les animaux, etc.
Cette action s’inscrit également dans les objectifs régionaux négociés par Ecolo et mis en œuvre par le cabinet de la Ministre Céline Tellier pour la plantation de 4000km de haies sur le territoire wallon.

Un projet qui a suscité l’enthousiasme dans nos locales

C’est donc pas moins de 2000 mètres de haies qui seront plantés dans l’arrondissement liégeois durant les mois de novembre et décembre 2020 !

En Basse-Meuse

La Basse-Meuse était une région bocagère qui a beaucoup souffert de l’urbanisation et de l’intensification de l’agriculture. Ces cinquante dernières années, le paysage s’est fortement modifié et appauvri. La majorité des haies a été détruite.

Les groupes locaux de Bassenge, Oupeye, Dahlem et Visé ont donc saisi l’opportunité de co-construire un projet avec toute une série d’acteurs locaux actifs dans l’agriculture durable et bio en s’associant également avec des acteurs du monde de l’insertion sociale et de l’insertion socio-professionnelle.

En plus des effet sur la biodiversité et sur le paysage, leur projet se veut une vitrine qui mettra en lumière des partenaires qui font un travail remarquable sur le territoire !

A Comblain-au-Pont, Esneux, Trooz et Sprimont

Trois locales s’associent pour soutenir un jeunes couple, les Bergers de la Haze, dans un projet ambitieux : un élevage de 120 brebis laitières en agriculture biologique et la transformation du lait en produits variés.

Les 600 mètres de haies plantés constitueront pour les brebis une source d’ombre, un apport fourragé ainsi qu’un outil de gestion des parasites.

Evidemment, ces plantations seront également un vrai plus pour la biodiversité et le paysage !

A Liège

La locale de Liège collaborera avec le Jardin Poème, un ancien verger en cours de reconversion vers une forêt comestible. Il comprend une partie potager, des espaces de vie et la forêt-jardin proprement dite. L’ensemble du site est conçu sur base des principes de permaculture et accueille des chantiers collectifs avec l’association « La Cité S’invente ».

Vingt mètres de haie fruitière composée de variétés anciennes y seront plantés le 6 novembre prochain.

Share This