Ce samedi 26 janvier 2019, à 4 mois du prochain scrutin, les membres d’Ecolo ont choisi leurs candidats pour porter la transition écologique et solidaire que les citoyens attendent aujourd’hui avec tant d’impatience.

Car l’assemblée d’aujourd’hui s’est déroulée le surlendemain d’une manifestation historique de 40 000 jeunes pour le climat et la veille d’une nouvelle journée de mobilisation exceptionnelle pour le climat à Bruxelles.

Et les candidates et candidats d’Ecolo sont effectivement mobilisés pour reconstruire avec les citoyennes et citoyens une société ouverte, plus juste, plus solidaire, et pour relever les défis du climat dans toutes leurs implications :

– transition écologique de l’économie y compris en collaboration avec les entreprises industrielles liégeoises,

– politiques ambitieuses et proactives pour le développement des transports en commun et des possibilités de mobilité douce,

– organisation territoriale de l’offre de soins de santé de qualité et accessibles,

– des politiques sociales de proximité et inclusives de lutte contre la pauvreté et pour l’égalité entre toutes et tous,

– une préoccupation permanente pour la préservation de la biodiversité, de la qualité de l’air, de l’eau et de la santé,

– des réformes profondes pour favoriser les consultations et participations citoyennes,

– ce qui nécessité des changements profonds de gestion et de transparence dans les lieux et organes décisionnels de tous les niveaux de pouvoir.

 

Ce scrutin est extrêmement important pour les écologistes. Car le pays est aujourd’hui plus clivé que jamais après 5 années de gouvernement MR/N-VA. Et la planète ne peut plus attendre : des mesures fortes contre les émissions de gaz à effet de serre doivent être prises. Les jeunes nous le rappellent à présent chaque jeudi. Et les candidates et candidats d’Ecolo l’ont bien compris: ils sont dès aujourd’hui en ordre de marche pour porter un projet de société profondément différent, positif, et porteur d’espoir pour l’avenir des générations futures.

Les candidats qui porteront la liste Ecolo à la Chambre pour la province de Liège ont été désignés en Assemblée générale ce samedi 26 janvier matin, il s’agit de :

1° effective : Sarah SCHLITZ, 32 ans, politologue, urbaniste, féministe, cycliste mais aussi conseillère communale à Liège depuis 2012 et députée fédérale depuis le 28 octobre 2018 succédant à Muriel Gerkens

2° effectif : Samuel COGOLATI, 29 ans, diplômé en droit à la KULeuven, chercheur doctorant sur les communs, militant depuis l’âge 14 ans et conseiller communal de Huy depuis 2012.

2° effective : Julie Chanson, 28 ans, enseignante, co-présidente d’ecoloJ, conseillère communale à Theux et conseillère provinciale liégeoise depuis les élections d’octobre 2018

4° effectif : Rémi Gemenne : 35 ans, spécialiste en économie et management, a été secrétaire politique de la locale de Liège pendant 7 ans jusqu’en 2018

1° suppléant : Nicolas Parent : 36 ans, historien, spécialisé en communication, travaille à l’échevinat mobilité de Namur, conseiller communal à Wanze depuis 2012

2° suppléante : Murielle Frenay : 51 ans, habite Liège, directrice d’un centre culturel, conseillère provinciale liégeoise depuis les élections d’octobre 2018

4° suppléante : Sandrina Gaillard, 46 ans, habite Tihange, kiné, attachée de recherche clinique, ancienne conseillère de CPAS de Huy, conseillère provinciale liégeoise depuis les élections d’octobre 2018.

 

Share This